Armor Lux, la marque au tricot rayé bleu et blanc.

0
868
La rayure permettait de mieux repérer l’homme tombé à la mer.

Armor Lux les couleurs de la mer et les valeurs de la Bretagne.

L’acte de naissance de la marinière se trouve dans le décret du 27 mars 1858 qui introduit dans la liste officielle des tenues de matelot de la marine de tricot rayé bleu et blanc. Les marins avaient coutume de dire que la rayure permettait de mieux repérer l’homme tombé à la mer.

1938 : La bonneterie d’Armor est née, à Quimper, de la volonté d’un homme : Walter Hubacher. A 31 ans, ce suisse d’origine alémanique, fait le pari de créer et produire des sous-vêtements de grande qualité sous la marque Armor lux.

1940 : Achat de la première machine à tricoter.

1945 : Reprise de l’activité après une pénurie de matière première pendant la seconde Guerre Mondiale.

1965 : Intégration d’une teinturerie pour une maîtrise complète de la qualité des vêtements.

1970 : Création des premières collections de prêt à porter qui viennent s’ajouter à la fabrication de sous-vêtements et de pulls marins.

Armor Lux sponsor de course au large.

1982 : Armor lux poursuit son développement et lance un réseau de boutiques.

1993 : La bonneterie d’Armor est reprise par deux industriels bretons qui souhaitent pérenniser l’activité de la société à Quimper : Jean-Guy Le Floch et Michel Gueguen.

1997 : Une nouvelle ligne pour l’enfant est créée.

La marque Armor-Kids est née.

2004 : Mise en service d’une nouvelle usine de production et de logistique sur les hauteurs de Quimper.

La Poste confie à Armor-Lux la gestion de l’habillement de ses agents.

2005 : Résolument engagée dans le développement durable, Armor-Lux lance une ligne en coton équitable labellisé Max Havelaar.

2007 : La SNCF et Aéroports de Paris confient à Armor-Lux la fabrication des nouvelles tenues de leur personnel.

Armor-Lux, c’est aujourd’hui plus de 70 ans d’expérience, 640 collaborateurs, 3 usines, un réseau de plus de 30 boutiques et des valeurs : qualité, tradition et éthique.

Légende :

Le chandail marin trouverait ses origines en Bretagne. C’est la contraction de marchand d’ail, nom dont les navigateurs qui se rendaient en Angleterre pour y vendre leur production d’ail et d’oignons se faisaient affubler au XVIIIème siècle.

Armor-Lux Interview de son pdg Jean-Guy Le Floch.

Actualité :

Armor Lux a fêté la vente de son cent millième chandail , au printemps 2008.

Visitez le site du fabriquant : http://www.armorlux.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom