Armel Le Cléac’h, bien en phase avec son Mono 60′ Banque Populaire.

0
1030
photo-monocoque-60-Banque Populaire
Armel Le Cléac'h, considéré comme l'un des meilleurs navigateurs solitaires du moment.

A travers cet article vous pourrez découvrir les images vidéos exceptionnelles d’Armel Le Cléac’h à bord de son Imoca 60′ qui évolue dans du gros temps. Après avoir mis le cap sur Cowes pour l’Artemis Challenge le 10 août et la Rolex Fastnet Race le 14, Armel Le Cléac’h, skippeur du 60’ Imoca Banque Populaire, l’ex-Foncia de Michel Desjoyeaux, continue sa préparation intensive en vue de la Transat Jacques Vabre qui s’élancera du Havre le 30 octobre prochain.

A voir la vidéo ci-dessous, Armel Le Cléac’h, 2e du dernier Vendée Globe, est déjà bien en phase avec son Banque Populaire (ex-Foncia).

Jacques Vabre 2011 :

Armel Le Cléac’h (vainqueur et détenteur du record SNSM sur le Maxi Trimaran Banque Populaire V), embarque à ses côtés le skippeur Marseillais Christopher Pratt (trois ans sur le voilier DCNS), qui a une grande expérience de la course au large et de la régate en équipage. Pour retrouver toutes les informations sur la course, les skippers, les bateaux, le parcours, c’est ici

Caractéristiques du bateau Banque Populaire (ex-Foncia):

Classe : IMOCA
Numéro de voile : 19
Longueur : 18,28 m
Largeur : 5,9 m
Tirant d’eau : 4,5 m

Port d’attache : Lorient
Architecte : VPLP/Verdier
Chantier : CDK
Matériaux : Carbone
Année de mise à l’eau : 2010

Déplacement : 7,8 t
Poids du lest : 3 t
Type de gréement : Mât aile , gréement thonier
Dérive : Droites
Type de Quille : Acier mécano soudé
Ballasts : Oui

Surface de voilure au près : 300 m2
Surface de voilure au portant : 660 m2
Source de production d’énergie à bord : Batteries litium ion

Le bateau d’Armel Le Cleac’h Banque Populaire dans du gros temps.

A savoir :

Cinq des bateaux qui participeront au prochain Vendée Globe, se sont inscrits fin septembre 2011, au stage d’entraînement qui se déroulait au Pôle France Finistère course au large, à Port-la-Forêt. Durant trois jours, skippeurs et bateaux de dernière génération, à l’exception du Safran de Marc Guillemot, se sont entraînés en double, dans la perspective de participer à la prochaine Transat Jacques Vabre. Au programme de ce stage : une journée de « warm-up », sorte de tour de chauffe au cours duquel on répète les gammes, suivie de deux journées de navigation hauturière et une nuit en mer.

Source photos : http://www.voile.banquepopulaire.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom