Armada de Rouen : découvrez le Monge, le deuxième plus long bâtiment de la flotte militaire française.

0
1077
photo_navire-le-monge
Ce navire-radar géant intégré au programme français de dissuasion nucléaire, ne passe pas inaperçu avec ses trois grands radars et ses 230 mètres de long.

Ce bateau basé à Brest, mis en service en 1992 et construit spécialement par les chantiers navals de Saint-Nazaire, répond à une mission très spécifique : enregistrer des données sur la trajectoire des missiles nucléaires stratégiques et tactiques français lors des essais, en collaboration avec des industriels comme Thalès ou Astrium. Rappelons que ce «bâtiment d’essais et de mesures», qui participe pour la première fois à l’Armada de Rouen, est le deuxième plus long bâtiment de la flotte militaire française après le porte-avions Charles-de-Gaulle.

A noter :

Ce navire qui piste les missiles, passe en moyenne quatre mois par an en mer et dispose d’une autonomie de 60 jours et de 15.000 milles nautiques. Doté de trois des quatre radars les plus puissants d’Europe ainsi que d’une tourelle optronique, le Monge est capable de détecter une pièce de 2 euros à 800 kilomètres, ce qui en fait pratiquement le seul bateau au monde doté de telles capacités (seuls les Américains et les Chinois disposent de bâtiments approchants).

Vidéo : le Monge vedette de l’Armada de Rouen.

A savoir :

Amarré tout au bout des quais de Seine, Le Monge, fleuron méconnu de la Marine nationale, ouvre pour la première fois ses portes au grand public à l’occasion de l’Armada de Rouen, dont les installations les plus sensibles restent fermées au public, et à la presse. Il sera visible à Rouen jusqu’à dimanche, lorsqu’il fermera la «grande parade» des voiliers géants descendant la Seine jusqu’à la mer. A découvrir!

Pour en lire + : http://fr.wikipedia.org

Source vidéo : AFP

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom