AR.Drone de Parrot : l’accessoire ultime pour les Geeks.

1
1576
photo-1-Ar-drone-De-Parrot
Livré avec un jeu multijoueur, AR.FlyingAce, il devient possible de combattre un adversaire possédant un second AR.Drone.

Cet appareil de luxe, intelligent et ultra sophistiqué, pour ados et adultes, a été présenté au CES 2010 à Las Vegas et mis en vente en août 2010 en France. L’AR.Drone, c’est son nom, de la société Parrot (leader mondial des périphériques sans fil pour téléphones mobiles, entreprise à la pointe de l’innovation fondée par Henri Seydoux en 1994) est un hélicoptère quadri-rotor en fibre de carbone, qui peut se piloter via un appareil sous iOS (iPhone, iPod touch, iPad), Android ou Symbian (Téléphones Nokia) avec une liaison Wifi.

Son faible encombrement et sa mise en œuvre simple et rapide, permettent de l’exploiter sur des zones jusqu’alors inaccessibles. Facilement transportable, relativement silencieux, l’AR.Drone est un objet unique dans son domaine. Cet engin volant se dirige comme un hélicoptère, avec décollage vertical et peut se positionner en vol stationnaire, permettant par exemple à son utilisateur, de se concentrer sur sa prise de vue via le retour image au sol.

Muni d’une batterie Lithium-polymère (3 cellules, 11.1 V, 1000 mAh), et de 4 moteurs brushless (moteurs sans balais, à aimants) qui font tourner ses hélices (arrêt automatique des hélices en cas de contact), à une vitesse de 4000 tours par minutes, et sa centrale inertielle composée de puces MEMS, le Drone offre une stabilité sans faille, avec une portée estimée à 50 mètres. S’il perd le signal WiFi, le Drone descend alors doucement par palier d’un mètre, jusqu’à toucher le sol.

L’appareil AR.Drone de Parrot, est par ailleurs fourni avec deux coques. La première est dédiée à un usage intérieur intégrant des protections pour les hélices, et la seconde en coque en EPP (polypropylène expansé injecté) est consacrée à une utilisation extérieure, misant sur l’aérodynamisme de l’objet. A cet effet, Parrot assure que l’appareil peut rester stable malgré un vent de 15 km/h.

parrot-ar-drone-android-2
La structure principale est composée de tubes de fibre de carbone et de pièces en plastique PA66 renforcé en fibres.

Principalement dédié au divertissement il dispose tout de même d’équipements ultra sophistiqués tels qu’une caméra frontale pour le pilotage, une seconde verticale pour la stabilisation, un accéléromètre trois axes, deux gyroscopes, deux émetteurs récepteurs à ultrasons permettant de calculer l’altitude, de nombreux capteurs ainsi qu’un ordinateur embarqué fonctionnant sur noyau Linux. Par ailleurs, il dispose de fonctions de réalité augmentée (systèmes informatiques qui rendent possible la superposition d’un modèle virtuel 3D ou 2D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel).

Côté pilotage :

Grâce à la caméra frontale, dont les images sont retransmises sur l’écran du smartphone, le pilote peut voir sur l’écran de son terminal de contrôle (IPhone, IPad ou équipement Android) ce que « voit » la caméra du drone comme s’il était dans le cockpit. Le pilotage s’effectue grâce à l’accéléromètre de l’iPhone. Sur certaines applications des commandes supplémentaires permettent d’effectuer des figures, de tirer, d’allumer ou éteindre les rotors etc. Si la liaison Wifi vient à se couper, le drone dispose d’un pilote automatique qui le posera en douceur. L’autonomie est de 12 minutes environ pour un temps de charge d’1h30.

Et enfin, les concepteurs ont pensé à tout, et notamment aux jeux rendus possibles avec ce type d’appareil et ses caméras, puisqu’il est prévu de développer des univers en réalité augmentée qui permettront par exemple de livrer des combats aériens avec d’autres drones virtuels.

A noter :

Parrot a mis à disposition un SDK ((Software Development Kit),  ce qui veut dire, un ensemble d’outils permettant aux développeurs de créer des applications de type défini (par exemple pour iOS, Android, Symbian ou Bada),  afin de permettre aux utilisateurs confirmés de développer de nouvelles fonctionnalités pour le AR.Drone.

Vidéo présentation de l’ AR.Drone.

A savoir :

Le Parrot AR.Drone génère son propre réseau Wi-Fi (nul besoin de connexion Internet ou de routeur), ce qui permet aux joueurs de créer une partie à laquelle d’autres joueurs peuvent se joindre pour se livrer à des combats acharnés.

Prix de l’AR.Drone de Parrot (magasin FNAC, ou sur le store en ligne Parrot) : environ 300 euros.

Informations officielles du site de Parrot SA (multiples photos, vidéos et indications techniques) : http://ardrone.parrot.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom