Aquaphobie : un phénomène courant qui concerne un Français sur cinq.

0
1379
photo-article-Aquaphobie
Loin d’être acquise à la naissance, l’aquaphobie peut se manifester à tout moment de la vie suite à un traumatisme lié à l’eau.

Vous êtes hydrophobes, vous avez la peur panique de l’eau, plutôt que de changer votre destination de vacances, choisissez des solutions approuvées, ludiques, et efficaces, comme la psychologie de la peur qui s’appuie sur la relaxation, l’hypnothérapie ainsi que les thérapies comportementales et cognitives qui aident à mieux appréhender les diverses situations en rapport avec la peur, le stress et l’anxiété.

Comme chaque année avec l’arrivée de l’été c’est le cauchemar qui recommence, car vous êtes paniqué à l’idée de mettre un pied dans l’eau ou même de vous en approcher. Cette peur irraisonnée d’un objet ou d’une situation, trouve souvent son origine dans un traumatisme ou une situation ressentie comme telle durant l’enfance ou l’adolescence, mais peut aussi apparaître après un « accident »à l’âge adulte. Sachez enfin, que la peur de l’eau sous toutes ses formes (pluies, éclaboussures, cascades, …), au sentiment bien plus fréquent d’insécurité de se retrouver dans un milieu aquatique où l’on n’a pas pied, est un phénomène courant : un Français sur cinq ne se sent pas à l’aise dans l’eau. Et d’après les spécialistes, une personne sur dix dans le monde, serait touchée par cette pathologie.

in deep water 2
L’apprentissage de la nage en piscine constitue une solution ludique et efficace.

La peur de l’eau n’a rien d’irréversible :

Ne pouvoir profiter des joies de la baignade entre amis lors d’une sortie en piscine ou à la mer, appréhender jusqu’à mettre le pied sur un pédalo, un bateau, ou traverser un pont sont des manifestations handicapantes de l’aquaphobie. Pour vaincre cette peur, de nombreuses techniques sont étudiées et expliquées, depuis la relaxation jusqu’à la psychothérapie en passant par des stages spécifiques incluant même la plongée sous-marine. En effet, il existe (comme cité ci-dessus) de nombreux dispositifs d’aide pour appréhender et apprivoiser l’eau : les thérapies cognitivo-comportementales (TCC), une thérapie brève, validée scientifiquement, et les cours spécialisés en piscine en sont les principaux.

Il ne faut jamais obliger une personne à nager :

Des méthodes d’exposition progressive aux situations angoissantes permettent d’apprendre à gérer petit à petit la peur. C’est le cas des stages pratiques en piscine avec maître nageurs spécialisés, où vous apprendrez à vous relaxer dans l’eau, mettre la tête sous l’eau, faire des bulles et même rire sous l’eau. Il y en a pour tous les degrés de peur. N’oubliez pas qu’il est essentiel de prendre son temps, et rien ne vous empêche de tester plusieurs méthodes si vous le souhaitez.

A noter :

Après avoir suivi des cours d’aquaphobie, il est recommandé de retourner régulièrement dans l’eau pour se rassurer et ne pas perdre ses acquis.

Vidéo : vaincre la peur de l’eau.

A savoir :

Le seul processus efficace pour vaincre la peur de l’eau, consiste selon Françoise Simpère, auteur de « bien dans l’eau bien dans sa peau », à éprouver dans l’eau des sensations agréables qui viendront se substituer dans la mémoire émotionnelle aux souvenirs des expériences désagréables associées à l’eau. L ’apprentissage de techniques ne suffit donc pas. Les notions de plaisir et de détente doivent être au centre de la démarche et sont les seuls moyens pour réellement dépasser sa peur de l’eau.

Pour plus de renseignements : www.aquaphobie.com (prix d’un stage sur deux jours environ : 395 euros).

Source vidéo : Youtube/France 5 : emission « Psychologie » sur la peur de l’eau (aquaphobie).

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom