Anne Quéméré, défi relevé mais écourté.

1
553
photo-Anne-Quéméré-sur-son-kiteboat
La quimpéroise Anne Quéméré a remporté mercredi 18 mai, son défi et coupé la ligne d'arrivée dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française.

Partie de Lima au Pérou le 3 mars 2011, Anne Quéméré, à bord de son kite-boat « Adrien », un bateau de six mètres conçu au Port Rhu, dans les chantiers de Douarnenez, et tracté par une voile de cerf-volant, a remporté son défi trans-Pacifique, et coupé la ligne d’arrivée dans l’archipel des Tuamotu, situé à un millier de kilomètres plus à l’ouest de l’arrivée initialement prévue à Tahiti.

Après deux mois et demi de navigation dans le Pacifique sud, et presque huit semaines sans communication, et après 77 jours d’une traversée éprouvante et 3 792 milles nautiques parcourus (7 023 km), la navigatrice, qui a subi plusieurs avaries, ayant provoqué un retard considérable de deux semaines sur le temps prévu (casse de gouvernail, aile déchirée), et qui n’avait plus de moyens de communication (panne de téléphone satellite), et suffisamment de vivres, a dû se résoudre à naviguer jusqu’à sa destination finale à Tahiti (Polynésie française). Son bateau n’était plus suffisamment manœuvrable pour affronter les dangers des récifs coraliens polynésiens.

A noter :

Anne Quéméré et son « kite-boat » qui est actuellement remorqué par un ketch, devrait arriver entre le 26 et le 30 mai à Papeete, marquant ainsi la fin de cette aventure exceptionnelle et inédite, avant de regagner la France.

 

Présentation en image des aventures de Anne Quéméré.

A savoir :

Retrouvez Anne Quéméré ici

Pour plus de renseignements : http://www.pacific-solo.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom