Anne Caseneuve, prochaine étape « La Route du Rhum »

0
1582
Anne Caseneuve est classée première française au classement mondial des skippers de course au large.

Anne Caseneuve, née en 1964, a fait sa première transatlantique à 18 ans. Diplômée Marine Marchande, Patron de Plaisance Voile et Jeunesse et Sports, Bees voile, elle crée « Croisières Anne Caseneuve » dans les années 1990. Une société qui propose diverses activités, école de voile, locations voile et moteurs, croisière et charter sur catamaran de 57 pieds. En 1998, elle se découvre une seconde passion qui lui colle au corps, la course au large dans la série des multicoques 50 pieds (trimaran de 15m24).

Depuis, la navigatrice, et skippeuse,  mère de deux enfants, a enregistré plus de 30 traversées de l’Atlantique.  Entre de multiples convoyages, ses participations aux courses (Transat Jacques Vabre en double, Route du Rhum en solitaire,Transat Anglaise en solitaire, et tout dernièrement la Vendée-Saint-Pétersbourg, où elle finira à la sixième place), et ses entraînements, elle gère toujours son école de voile sur l’île aux Moines .

Actualité 2010 :

Elle devait partir pour les Antilles en février dernier, pour convoyer le trimaran 60 pieds Athéos, mais deux événements heureux l’ont poussée à modifier son calendrier : tout d’abord, le rachat pour Croisières Anne Caseneuve de l’ex. Elf Aquitaine II, un magnifique catamaran de 23 mètres de long et large de 13 mètres, qui sera opérationnel pour du charter en Bretagne au printemps 2011 ; puis, les organisateurs de la « Vendée – Saint-Pétersbourg », qui ont  confirmé le départ en mai de la course pour les trimarans classe 50, une classe qu’elle défend depuis des années, et qu’elle affectionne tout particulièrement.

Anne Caseneuve prévoit de prendre le départ de la Route du Rhum le 31 octobre à Saint-Malo.

La course à la voile « Vendée Saint-Pétersbourg » 2010 :

Les huit concurrents de cette 1ère édition sont partis le 16 mai de Saint Gilles Croix de Vie (Vendée) à destination de Saint Pétersbourg (Russie), pour une durée d’environ 5 semaines de navigation. Ils ont dû affronter, l’Océan Atlantique et deux mers (la mer du Nord et la mer Baltique),et longer la côte de plus de 14 pays, soit environ 3.791 milles nautiques à parcourir.

Hélas, pour la skippeuse Anne Caseneuve, et ses deux équipiers, l’espoir de gagner la quatrième place s’est envolé. En effet, alors qu’elle était en 5e position dans la deuxième et dernière étape de cette course « Vendée- Saint-Petersbourg »,  le trimaran de 50 pieds (15,24 m) «Naviguez Anne Caseneuve» a démâté dans un vent de sud de 15 à 20 nœuds, lundi 7 juin au soir, au large de la côte du Finistère nord (à la pointe de Brignogan). D’après les dernières nouvelles, Anne Caseneuve et ses équipiers, Antoine et Christophe Houdet, se portent bien.

Résultat de la première édition : La course a été remportée dimanche par Yves Le Blévec (Actual) qui a devancé Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!3). Le Blevec, avec ses marins Jean-Baptiste Le Vaillant remplaçant d’Eric Loizeau et Ronan Deshayes, ont fait le parcours retour entre Saint-Pétersbourg et la Vendée, en 5 j 21 h 10 min 25 sec, à 12,44 noeuds de moyenne. Soit presque deux jours de moins qu’à l’aller.

A noter :

La « Vendée Saint-Petersbourg» est une nouvelle épreuve qui aura lieu tous les quatre ans en alternance avec le Vendée Globe.

Côté projet :

Anne Caseneuve devra maintenant, se concentrer sur son objectif de la saison, à savoir la Route du Rhum, qu’elle connait bien pour avoir déjà pris trois fois le  départ  : en 1998, 2002 et 2006. Prochain départ prévu pour les multicoques, le 31 octobre 2010 à Saint Malo à destination de Pointe à Pitre (Guadeloupe).

Vidéo présentation du film de lancement de la Route du Rhum 2010.

A savoir :

Anecdote : La navigatrice, qui défend les énergies renouvelables, avait en 2003 refusé le sponsoring de son catamaran, par Framatome, pour rester en parfait accord avec ses idées.

Historique « Route du Rhum » :

En 1975, Bernard Hass, secrétaire général du Syndicat des Producteurs de Sucre et de Rhum des Antilles, qui cherche une idée pour mettre en valeur la filière du rhum, contacte Florent de Kersauson. Quelques jours plus tard, Florent de Kersauson et Bernard Hass imaginent une course à la voile en direction des Antilles, productrices de rhum et de sucre. Le projet sous le bras, Florent de Kersauson contacte sans succès Éric Tabarly avec lequel il a navigué et Gérard Petitpas de la société Pen Duick.

Les deux hommes présentent alors le projet à Michel Etevenon, publicitaire de Kriter, alors sponsor d’Olivier de Kersauson, le frère de Florent. Michel Etevenon accepte et développe le projet avec le succès que l’on connaît aujourd’hui. (Source Wikipédia)

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom