America’s Cup : James Spithill, le defender (ORACLE TEAM USA), veut croire en ses chances.

0
1030
photo-America-s Cup-USA
L’équipage américain d’ORACLE TEAM USA, est mené par le barreur australien James Spithill.

Les Néo-Zélandais dominent encore la finale de la 34ème America’s Cup 8 à 2, mais le Defender revient lentement mais sûrement au score. En effet, loin d’être K.O, l’équipage d’ ORACLE TEAM USA a joué parfaitement son rôle d’outsider en remportant jeudi l’unique duel et décisif pour la suite de la compétition, avec 31 secondes d’avance. James Spithill et ses équipiers ont donc grappillé un point de plus dans leur « mission impossible » consistant à sauver 8 balles de match. Plus que 7 duels à remporter pour voir les Américains garder leur prestigieux trophée. Mené désormais 8-2 grâce à un excellent départ du barreur australien James Spithill, le defender veut croire en ses chances.

Les Kiwis sont toujours à un point de la Coupe qui pourrait retourner dans l’hémisphère sud dès ce soir. S’ils remportent cette 34ème édition, ce serait une troisième consécration pour les Néo-Zélandais qui l’avaient déjà conquise en 1995 et en 2000.

A savoir :

Pénalisée de deux points par le Jury International, l’équipe américaine doit totaliser onze victoires pour conserver son titre et le trophée de l’America’s Cup.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom