Aequus 7.0, l’électro-solaire qui n’a pas de complexe.

2
988
aequus7
Promenade en mer avec Aequus 7.0, en famille ou entre amis (jusqu'à 7 personnes).

Historique :

Champion de France de Voile en 2005 (monotype habitable), Bruno Hervouet avait déjà, en 2000, lancé avec succès les Open 5.70 puis les open 5.00, alors qu’il dirigeait le chantier Phileas (voir vidéo).

C’est sur le CG Pettersson familial de 1930 (un day boat Suédois), qu’ il a testé et mis au point la propulsion électrique de l’Aequus. En partant de cette expérience, avec le designer Pierre Forgia, et les architectes Finot-Conq (Jean-Marie Finot et Pascal Conq), que Bruno Hervouet a voulu faire le day-boat idéal pour aller naviguer en mer en famille ou entre amis, déjeuner au mouillage, se baigner… dans le meilleur confort tout en pouvant être autonome pour la mise à l’eau, l’hivernage et la recharge des batteries.

La société dirigée par Bruno Hervouet et le cabinet d’architecture navale Finot-Conq (qui a finalisé la conception du bateau : dessin de la carène, silhouette, confort et aménagements), incarnent avec l’ Aequus 7.0 la modernité des valeurs, d’une époque et d’une génération, qui désire s’initier à de nouvelles pratiques, en matière de navigation, de pêche, tout en respectant l’environnement.

Électrique et solaire à la fois :

Ce bateau est doté d’une propulsion électrique et de panneaux photovoltaïques, En effet, développée spécifiquement, la chaîne de propulsion électrique offre les performances d’un voilier de la même taille et une autonomie de 8 heures, hors recharge solaire.

Comment ça marche :

Aequus 7.o est doté d’un parc de batteries AGM (Absorbed Glass Mat) sans entretien et qui supporte jusqu’à 400 cycles de décharge profonde (à 80 %), beaucoup plus si les décharges sont moins profondes.
Le toit vous protège du soleil et ses cellules photovoltaïques produisent de l’énergie électrique.

Cette énergie est consommée en priorité par le moteur lorsqu’il est en fonction. Les batteries apportent alors le complément nécessaire. Lorsque le moteur n’est pas en fonction, c’est à dire la plupart du temps, cette énergie sert à recharger les batteries.

081204aequus

Dans un usage occasionnel et ensoleillé, la charge solaire compense totalement la consommation d’énergie. Aequus 7.o est alors solaire. Dans un usage plus intensif, ou moins ensoleillé, les batteries tampon fournissent l’essentiel de l’énergie il est alors nécessaire de recharger à quai, de temps en temps. Un chargeur spécifique permet cette recharge rapidement sur une simple prise 220 Volts.

Coté confort :

Le bateau est doté d’une cabine avec couchette double, d’un cabinet de toilette, d’une cuisine extérieure et d’un très grand cockpit pouvant accueillir jusqu’à 7 personnes.

Spécifications :

Aequus 7.0 est construit en composite, à l’unité sur commande et avec les meilleurs matériaux. Ainsi la couleur de coque (gel coat) choisie par le client peut être unique (contre-typée si besoin). La couleur de la sellerie peut également être assortie parmi les nombreux coloris de tissus disponibles. Une remorque adaptée peut être fournie en option. Le poids total remorqué étant inférieur à 1800 Kg, bon nombre de berlines peuvent tracter l’Aequus.

Le bateau économe jusqu’au bout :

Le bateau économe en énergie permet d’atteindre la vitesse de 7 nœuds avec une puissance minimum. La conduite de ce bateau ne nécessite pas de permis (ni en mer, ni en rivière). Une remorque spécialement adaptée facilite mises à l’eau et sorties d’eau.

Caractéristiques :

Constructeur : Aequus
Détail type : Solar Boat
Designer : Finot-Conq
Année : 2009

  • Lg HT (m) : 7.00
  • Lg HT (ft) : 22.97
  • Nationalité : France
  • Déplacement (t) : 1.20

Motorisation standard : Electric – Solar panels
Vitesse max (kn) : 7.00
Vitesse de croisière (kn) : 5.50
Autonomie (nm) : 44

  • Matériaux : Composite
  • Certification : C

Nb de cabines : 1
Nb de couchettes : 2
Capacité max de personnes : 7

Vidéo interview de Bruno Hervouet au salon Nautique de Paris (2006).

A savoir :

Carl Gustav Pettersson, constructeur naval Suédois et architecte de génie (1876-1953) a dessiné, au début du siècle dernier, plus d’un millier de bateaux pour des familles Suédoises.

Dix huit modèles ont été testés par Jérémie Raymond, en bassin de carène numérique, avec les moyens de calculs de l’école Centrale de Nantes

L’Aequus 7.0 est conçu dans le respect des normes CE catégorie C. Il peut naviguer en mer en toute sécurité jusqu’à 6 milles des côtes. Le stockage de l’énergie et son transfert jusqu’à la propulsion se fait en basse tension (48 Volts nominal).

Les batteries sans entretien ne nécessitent aucune remise à niveau liquide. L’hiver, si le bateau reçoit de la lumière, le chargeur solaire maintiendra le niveau des batteries et leurs performances. Si le bateau est stocké dans le noir, le chargeur de quai branché sur une simple prise 220 volts s’en charge automatiquement.

Bruno Hervouet commercialisera ce nouveau bateau début 2010, autour de  :  70 000 euros.

2 COMMENTAIRES

  1. L’intelligence. C’est le mot qui me vient à l’esprit à propos de Bruno Hervouet.

    Il est bon aussi de se rappeler grâce à cette petite vidéo à quel point l’open 500 est un voilier sympathique. Merci Alain de nous présenter autant d’infos intéressantes.

    Bon, bien sûr 70000 euros pour l’Aequus c’est encore bien cher, mais ce type de bateau est ÀMHA l’avenir de la plaisance tranquille ! Nul doute que les prix et les modèles se démocratiseront, donc.

    Nauticalement,
    Guy

  2. @Guy.Bonjour.Pour le prix rien n’est définitif, à mon avis il pourrait être revu à la baisse (55 000 euros).J’ai d’ailleurs fait part de mon article à Monsieur Hervouet, afin qu’il nous éclaire à ce sujet.

    Sinon, je vous rejoins complètement dans votre analyse concernant Bruno Hervouet, qui, en plus d’être intelligent, est sans aucun doute, talentueux et disponible.

    A bientôt de vous lire.Amicalement. A.Sheller

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom