Le légendaire Land Rover Defender tire sa révérence.

1
1712
photo-Land-Rover-Dernier-Defender-01-2016
Cette photo prise  le 29 janvier 2016, à l’intérieur de l’usine Land Rover de Solihull en Angleterre, nous dévoile le dernier Land Rover Defender, modèle 90 Heritage Soft Top (décapotable), qui va rejoindre les collections du constructeur Jaguar Land Rover. (Photo : Jaguar-Land Rover).

Land Rover Defender: une page d’histoire vient d’être tournée!

En effet, 68 ans après y avoir assemblé le premier exemplaire de cette série de véhicules, l’ultime exemplaire du célèbre baroudeur Land Rover Defender est sorti vendredi 29 janvier 2016 de l’usine de Solihull, en Angleterre. A cette occasion, environ 700 personnes ont assisté à l’assemblage du dernier Land Rover Defender : diverses personnalités comme Ralf Speth, le chef de la direction de Jaguar-Land Rover, et Nick Rogers, le directeur de l’Ingénierie de ce constructeur britannique, des passionnés de ce véhicule aussi, mais naturellement de nombreux employés actuels et passés qui ont joué un rôle dans la fabrication de cet utilitaire depuis le début de sa production dans cette usine, en 1948. Et enfin, le processus d’assemblage réalisé en grande partie à la main, encore hier, nécessité environ 56 heures. Pour souligner l’événement, plus de 25 Land Rover de différentes époques avaient été réunis à l’intérieur de l’usine pour parader devant la foule avec le dernier Defender.

A noter :

La direction de Land Rover a profité de cette célébration pour annoncer la création d’un nouveau service de restauration baptisé Heritage. Établi dans l’usine de Solihull, ce nouveau service utilisera des employés spécialistes du Defender pour effectuer la remise à neuf et la restauration de Land Rover récupérés dans différents pays du monde pour être ensuite revendus. Le premier de ces véhicules restaurés (ou remis à neuf, c’est selon) sera offert aux acheteurs de la marque en juillet 2016.

Pour la petite histoire :

À sa naissance en 1948, le tout-terrain robuste et passe-partout de Land Rover ne s’appelait pas encore Defender, mais Series I (suivi des Series II et III). Ce n’est qu’en 1990 qu’il adopta sa dénomination actuelle. Pendant sa longue carrière, il eut des propriétaires de prestige tels que la reine d’Angleterre, Sir Winston Churchill, Steve McQueen, Marilyn Monroe, ou encore  James Bond dans le dernier né de la série.

photo-Land-Rover-Defender-Marilyn-Monroe
Marilyn Monroe sur la plage, au volant d’un Land Rover Defender.

Aujourd’hui, le Land Rover Defender qui s’est construit à plus de deux millions d’exemplaires et dont le 2 millionième a été vendu aux enchères en décembre dernier par la maison Bonhamps pour l’équivalent de 550.000 euros, est contraint de rendre les armes, notamment à cause des nouvelles normes anti-pollution qui le rendent inadapté à son temps. La clientèle actuelle lui préfère son petit frère, le Range Rover Evoque, aux lignes plus contemporaines.

Pour l’heure, Land Rover s’active actuellement au développement d’une nouvelle génération de Defender, qui sera selon Gerry McGovern, le directeur du Design de Land Rover dévoilé en 2018 et dont les premiers modèles de série porteront le millésime 2019. Cependant, la direction du constructeur indien Tata, le propriétaire de la marque depuis 2008, reste muet à son sujet. Affaire à suivre!

Vidéo : depuis l’arrêt de sa production en série, le leader de AC/DC, Brian Johnson, a visité les chaînes de productions originales : c’est l’occasion pour lui de revenir sur l’historique de la marque.

A savoir :

Rappelons que c’est en 1990 que Land Rover a adopté l’appellation Defender pour désigner les utilitaires identifiés jusque-là par les chiffres 90 (Ninety) et 110 (One-Ten), qui correspondaient à leur empattement en pouces.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom