196 : le nouveau numéro pour contacter d’urgence le CROSS.

0
804
photo-numero-urgence-en-mer-le-196
Ce nouveau numéro d’urgence ne se substitue pas en mer à la VHF, prioritaire pour alerter et rester en contact avec le CROSS et les moyens de secours.

Le 196 permet de contacter d’urgence et gratuitement les secours, depuis n’importe quel téléphone qui soit fixe ou portable.

Après une longue phase de test, Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche a annoncé à l’occasion de sa visite au Salon Nautique 2014 de Paris, la mise en exploitation du 196. Ce nouveau numéro abrégé permet de contacter d’urgence et gratuitement les secours, depuis n’importe quel téléphone qui soit fixe ou portable et hors zone de couverture. Il a été choisi pour rappeler le canal 16 de la VHF et l’ancien numéro de secours 1616. Les Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage en mer (Cross) sont considérés comme un service d’urgence. Appeler le 196, c’est l’assurance d’être en contact avec des professionnels du sauvetage en mer capables de répondre efficacement à une demande de secours », 7 jours sur 7, 24h sur 24. De plus, les Cross peuvent obtenir des opérateurs téléphoniques la localisation d’un téléphone portable, afin de renforcer l’efficacité de secours et de contrôler l’origine de l’appel.

Attention :

le 196 ne remplace pas le numéro d’urgence européen 112. Il permet une mise en contact téléphonique la plus rapide possible avec les CROSS, sans retarder l’envoi de moyens adaptés à la situation d’urgence.

Privilégier la VHF :

Les marins utilisent à 60 % leur VHF pour émettre des appels de détresse. Cependant, plus de 37% des demandes de secours sont passées par le biais d’un portable. Pour autant, il ne faut pas délaisser l’utilisation de la VHF car le téléphone portable n’est pas bien adapté au milieu de la navigation. Gérard d’Abboville, président du Conseil supérieur de la navigation de plaisance interpelle : « Il faut conserver l’usage de la VHF (fréquence internationale de détresse). Quand on appelle les secours avec un téléphone, aucun des bateaux qui peuvent se trouver à proximité ne captera l’alerte, avec la VHF si. Dans certaines situations, ça peut être déterminant pour sauver des gens. »

Vidéo : a travers des témoignages de victimes de fortunes de mer, découvrez l’organisation du sauvetage maritime le long du littoral français. Qui sont les acteurs de l’action d’état en mer qui veillent sur la sauvegarde des vies humaines (source : Youtube/Marine Méditerranée).

http://dai.ly/xvh0dp

A savoir :

A quoi peut me servir ce nouveau numéro d’urgence : vous êtes témoins à terre d’un événement de mer impliquant des personnes ; ces personnes vous paraissent en détresse, le 196 permet alors de joindre directement un centre de sauvetage en mer (CROSS), 24H/24 – 7j/7. Par ailleurs le 196 est gratuit, et permet au centre de sauvetage de vous localiser. De plus, avec le 196, un CROSS en tant que service d’urgence peut aussi solliciter les opérateurs de téléphonie pour localiser un téléphone portable d’une personne impliquée dans une situation de détresse en mer.

Source : www.developpement-durable.gouv.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom