photo bateau MarionDufresne Le Marion Dufresne, le plus grand navire polyvalent océanographique d’Europe.

Le Marion Dufresne est un bateau logistique et océanographique des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Le Marion Dufresne armé par la CMA/CGM, est un navire polyvalent, à coque renforcée pour résister à la glace, qui a été lancé en 1995. Ce bateau qui porte cinq casquettes, est à la fois le plus grand navire de recherche d’Europe dans sa catégorie (avec ses 650 m2 de laboratoires équipés de plusieurs systèmes de treuillage et de portiques pour un carottier sédimentaire géant); un paquebot qui sert au transport du personnel des bases et des visiteurs; un cargo chargeant des conteneurs et des colis lourds d’une capacité de 5600 m3 et possédant deux grues jumelables de 25 tonnes et deux autres grues de service; un pétrolier transportant du carburant pour les bases et un porte-hélicoptères.

Caractéristiques du Marion-Dufresne :

Longueur hors tout : 120,50 m
Largeur : 20,60 m
Creux : 12,80 m
Tirant d’eau : 6,95 m
Déplacement : 10.380 t
Port en lourd : 4.900 t
Fret : 2.500 t

Propulsion : Diesel-électrique
Puissance de propulsion : 2 x 3.000 KW
Autonomie : 2 mois
Vitesse maximale : 16 nœuds
Passagers : 110
Equipage maximum : 48 membres

Vidéo : Visite à bord du Marion-Dufresne.

A savoir :

Des scientifiques sont actuellement à bord du Marion Dufresne, qui navigue dans l’océan indien sud pour effectuer des missions telles que le suivi acoustique des baleines ou les tremblements de terre sous-marins, ou encore le programme phare : les carottages des sédiments en eaux profondes.

A lire également:

Tags

 
 

0 Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

 




 


4 + quatre =

 
 
Robert Surcouf 100x75 Le Marion Dufresne, le plus grand navire polyvalent océanographique d’Europe.
Robert Surcouf, le plus grand des corsaires Francais.
photo MSC Preziosa 150x150 Le Marion Dufresne, le plus grand navire polyvalent océanographique d’Europe.
L’armateur italo-suisse investit plus de 500 millions d’euros dans un nouveau paquebot géant.