« L’aventure de Tara Tari », l’exploit d’un marin audacieux, signé Corentin de Chatelperron.

« L’aventure de Tara Tari », l’exploit d’un marin audacieux, signé Corentin de Chatelperron.

aventure-tara-tari-photo
Tara Tari est le premier bateau au monde réalisé en composite, intégrant de la fibre de jute (à hauteur de 40%), à sillonner les mers depuis le Delta du Gange aux côtes françaises, en passant par l'Océan Indien et la Mer Rouge, et témoigne du drame qui frappe les Bangladeshis et représente un espoir pour ces premières victimes du dérèglement climatique.

Corentin de Chatelperron, originaire de Muzillac (56), diplômé d’une école d’ingénieurs, a réussi à prouver qu’un voilier peut être construit avec de la fibre de jute, une plante cultivée qui pousse à profusion au Bangladesh, et qu’une alternative solidaire est possible aux matériaux composites pollueurs et destructeurs de la nature. Tara Tari, simple voilier inspiré des bateaux de pêche bangladeshis, a démontré que la navigation en haute mer est réalisable avec des matières naturelles et recyclées.

Le livre « L’aventure de Tara Tari » de Corentin de Chatelperron :

Disponible en librairie, ce récit préfacé par Yves Marre et Marc Van Peteghem, conte un exploit marin audacieux, solitaire et solidaire d’un jeune homme de vingt-six ans, sans notion de navigation en solitaire à la voile,  qui a construit en six mois, un bateau  avec de la fibre de jute et des matériaux de récupération, et dont l’aventure se déroule comme suit : quatorze mille kilomètres (huit mille milles) parcourus du Bangladesh à la France à travers l’océan Indien, la mer Rouge, le canal de Suez, la Méditerranée, durant six mois de navigation des rives du Gange vers La Ciotat, en passant par les golfes du Bengale et d’Aden, des zones réputées pour les attaques de pirates.

Caractéristiques techniques du bateau :

Construit en 3 mois dans le chantier naval Tara Tari (Bangladesh).
Largeur max. : 2m
Longueur hors tout : 9m
Poids : 1,6t
Surface voiles : 21m²
Tirant d’eau : 0,5/1,5m [dérives relevées/baissées]

A noter :

Lancé début 2010, dans une aventure, scientifique et humaine, ce voilier de 9 mètres de long, dessiné par VPLP dans le style des bateaux de pêche traditionnels du Bengladesh, a été construit en toile de jute, résine polyester et matériel de récupération par Corentin de Chatelperron. Pour prouver la fiabilité de ce matériau inédit, « Coco », c’est le nom du voilier, a parcouru 9000 milles, de Dacca à La Ciotat.

Vidéo : L’aventure de Corentin de Chatel Perron.

A savoir :

« L’aventure Tara Tari » est édité aux éditions « La Découvrance » ici

Site de l’auteur : http ://tara-tari.blogspot.com

Prix public « L’aventure de Tara Tari » : environ 17 euros.

Source vidéo Youtube Philonautic (concepteur du Multimono, un bateau collectif, assemblé et construit par les utilisateurs, dans le respect de la navigation « vertueuse » et de l’environnement en particulier marin).

Retrouvez Corentin de Chatelperron ici

3 COMMENTAIRES

Laisser une réponse