La carcasse du Costa Concordia sera prochainement renflouée, puis remorquée.

La carcasse du Costa Concordia sera prochainement renflouée, puis remorquée.

0 475
photo-costa-concordia-echoue-pres-de-l-ile-toscane
Le patron de Costa croisière Pier Luigi Foschi, a souligné qu'une fois le navire retiré, le consortium prendrait en charge "le nettoyage des fonds et le rétablissement de la flore marine".

Le paquebot Costa Concordia affrété par la société italienne Costa Croisières, filiale du groupe américain Carnival Corporation & plc., qui s’est échoué le 13 janvier près d’une île italienne, va être renfloué pour disparaître dans un peu plus d’un an, des côtes de l’île du Giglio, en Toscane (Italie).

Après les opérations de pompage du carburant à bord de l’épave du paquebot Concordia, qui se sont achevées  au mois de mars dernier, le navire devrait d’ici un mois,  être renfloué, puis remorqué par la firme américaine Titan Salvage et l’italienne Micoperi, a annoncé samedi la compagnie propriétaire de l’épave du paquebot Costa Concordia.

Rappel des faits :

Construit en 2006 par les chantiers Fincantieri de Sestri Ponente, à Gênes (Italie), ce vaisseau long de 290,20 mètres, était considéré comme l’un des plus gros navires italiens jamais construits à l’époque. Alors qu’il réalise une croisière hebdomadaire de sept jours en Méditerranée, au large de la Toscane, le Costa Concordia, sous le commandement de Francesco Schettino, talonne le vendredi 13 janvier 2012, un récif de l’îlot “Le Scole” situé le long de la côte orientale de l’île de Giglio, ce qui crée une brèche du côté de son flanc gauche, sur une longueur estimée entre 70 m à 100 m, où l’eau de mer va s’engouffrer très rapidement.

Le commandant décide d’échouer le navire à la pointe Gabbianata, pour éviter qu’il ne coule. Le navire se couche alors progressivement sur son flanc droit pour se stabiliser dans la matinée du 14 janvier 2012, dans une inclinaison de 80°. Au moment du naufrage, le paquebot transportait 4200 passagers, principalement des touristes (en dehors des 1000 membres de l’équipage), dont 1000 Italiens, 500 Allemands et 160 Français.  Cette tragédie a fait 32 morts, dont plusieurs blessés.

A noter :

Le Costa Concordia assuré pour 395 millions d’euros, reste à ce jour, après le pétrolier Exxon Valdez, qui avait heurté un récif sur les côtes d’Alaska en mars 1989 et perdu 50.000 tonnes de pétrole, comme l’un des plus gros sinistres maritimes jamais survenus.

Vidéo renflouage du Costa Concordia.

A savoir :

Selon Costa Croisières, les travaux d’enlèvement du navire qui doivent encore recevoir l’aval définitif des autorités italiennes, commenceront début mai “pour une durée prudemment estimée à 12 mois” selon le patron de Costa croisière Pier Luigi Foschi. Affaire à  suivre!

Source vidéo : Francetv info‎

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser une réponse