Le 26 Mars 2009 est un jour spécial, car c’est celui où l’Ecotricity Greenbird, mélange de bateau à voile et de Formule 1, conduit par l’ingénieur anglais Richard Jenkins, a pulvérisé le record du monde de vitesse, sur la plaine désertique d’Ivanpah Lake (Nevada, Etats-Unis), dans la catégorie des véhicules éoliens.L’Ecotricity Greenbird a en effet atteint la vitesse de 126.1 mph soit (202.9 km/h), devenant l’hybride le plus rapide du monde, propulsé par le vent.

 
 

0 Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

 




 


7 − six =

 
 
Bateau d’occasion, bateau neuf, comment bien acheter.
Le Lagoon 470 Jeanneau, un living room pour la croisière.