C’est en 1963, qu’un californien nommé Clayton Jacobson, eut l’idée d’un engin permettant de retrouver les sensations du motocross et du ski nautique. Il démarche alors Kawasaki en 1971, persévère jusqu’à ce que l’idée séduit enfin le constructeur. Les premiers engins sortiront en 1973 presque à l’unité, pour atteindre en 1976 une production massive. Dans les années quatre vingt, la compagnie Kawasaki lançait le premier modèle à deux places, appelé le X-2. Le brevet du bras articulé, après vingt ans d’exclusivité, est tombé dans le domaine public en 1989, ce qui a ouvert le marché à la concurrence.

 
 

0 Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

 




 


× quatre = 24

 
 
Jean-Louis Aubert revisite en acoustique 30 ans de vie musicale.
Demetz masque de plongée Pro-Ear, protègez vos yeux et vos oreilles.